Actualités

Nous vous proposons ci-dessous un nouveau bilan hebdomadaire des marchés de la semaine passée. Bonne lecture.

EN TETE PPC 2 NEWSLETTER ACTU FINANCIERES

NUMERO 1 IMAGE SIB

La correction des valeurs tech se poursuit

Depuis début septembre les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft) connaissent un sérieux repli. Dans un contexte de volatilité élevée à l’approche des élections américaines, Apple a chuté de plus de 20 % en septembre. Netflix et Amazon cédaient plus de 15 %, aspirant les indices américains en territoire négatif.

Nous avions déjà alerté pour les plus assidus de nos lecteurs sur le niveau de valorisation du secteur de la tech ; rien que sur le mois d'août, 43% des gains du S&P 500 ont été générés par quatre valeurs : Apple Microsoft Nvidia et Amazon (dont 27% pour la seule action Apple !)

Le Nasdaq 100, qui regroupe les cent plus grandes entreprises du marché technologique américain, enregistre quant à lui sa pire performance mensuelle depuis 2008 avec une chute de 10% sur le mois en cours.

 

NUMERO 2 IMAGE SIB

Les banques centrales : un contexte de taux bas qui devrait durer…

Nous nous sommes habitués à vivre dans un contexte de politique monétaire accommandante depuis la dernière crise financière : qui aurait pu prédire que cette période durerait plus d’une décennie ?

Cette période semble loin d’être terminée eu égard aux discours des différentes banques centrales, preuve en est avec le récent discours de Jérôme Powell, président de la FED, qui a subordonné toute hausse de ses taux directeurs à une reprise de l'inflation autour de 2 %.

La Banque d'Angleterre envisage de passer les siens en territoire négatif et la BCE pourrait procéder à de nouvelles baisses.

 

NUMERO 3 IMAGE SIB

La COVID-19 reste toujours active

Sur le plan sanitaire, les investisseurs sont suspendus aux avancées d’un potentiel vaccin contre le coronavirus promis par Donald Trump ...

La réalité d’un calendrier optimiste nous amènerait plutôt vers le printemps prochain.

En attendant la Covid-19 se dirige vers le million de morts à travers le monde et des reconfinements localisés sont mis en place notamment à Madrid ou 858.000 habitants sont reconfinés à partir d'aujourd'hui pour une durée de deux semaines.

Les personnes concernées pourront sortir uniquement pour se rendre au travail, chez le médecin ou pour amener leurs enfants à l'école.

 

NUMERO 4 IMAGE SIB

Point sur le fonds Panorama Patrimoine (1)

Le risque du portefeuille a été réduit et plus précisément sur notre exposition à la dette émergente (qui passe de 7,4% à 4,25% du portefeuille) ainsi qu’aux actions européennes (vente du fonds Groupama Avenir Euro : -1,9%) et des actions chinoises (futures Ftse China A 50 : -1%). L’exposition aux actions est désormais de 17%.

Par ailleurs, la position acheteuse de peso mexicain contre dollar US a été clôturée afin de prendre des bénéfices, dans l’attente d’un nouveau point d’entrée plus favorable. La performance sur 1 an glissant de +1,53%* brut est conforme à la résilience attendue dans une période aussi turbulente.

Nous suivons très attentivement la situation et pourrions accroître nos couvertures si nous le jugions nécessaire dans les prochains jours.

*Performance en date du 21/09/2020. Performance brute de frais de contrat.

 - Rédigé par Vincent BARBIER, gérant Proximité Partenaires Conseils.

DISCLAIMER

(1) Pour une information complète sur la stratégie du support et l’ensemble des frais et risques, nous vous remercions de prendre connaissance du DICI disponible en suivant les liens (survol sur le nom des fonds), et sur simple demande auprès de notre siège. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Risque de perte en capital. 

Les informations contenues dans cette newsletter sont arrêtées en date du 21/09/2020 et ne sont donc pas valables dans le temps.

Pour tout renseignement complémentaire, contactez un conseiller.

FORMULAIRE DE CONTACT